PFAS dans les aliments : l’EFSA évalue les risques et définit un apport tolérable

L’EFSA a établi un nouveau seuil de sécurité pour les principales substances perfluoroalkylées, ou PFAS, qui s’accumulent dans l’organisme. La définition de ce seuil – une dose hebdomadaire tolérable (DHT) de groupe de 4,4 nanogrammes par kilogramme de poids corporel – fait partie intégrante d’un avis scientifique sur les risques pour la santé humaine résultant de la présence de PFAS dans les aliments.

Pour en savoir plus, veuillez vous abonner à notre veille réglementaire, technique et scientifique sur les matériaux au contact (à partir de 1€ H.T. par jour et par utilisateur).

    En cliquant sur « Envoyer » ci-dessous, vous autorisez DOCEOR à stocker et traiter les données personnelles soumises ci-dessus afin de vous fournir le contenu demandé.

    Related Post

    Forum LNEForum LNE

    DOCEOR sera présent lors du FORUM LNE du 15 octobre avec une intervention sur la mise en place d’un plan Food Safety Culture. Notre prochaine formation à ce sujet incluant