Des chercheurs identifient les espèces d’oiseaux qui présentent un risque pour la sécurité des aliments des cultures

E. coli et Salmonella sont rares chez les oiseaux sauvages, Campylobacter plus commun. Les oiseaux comme les étourneaux qui affluent en grand nombre et se nourrissent au sol près du bétail sont plus susceptibles de propager des bactéries pathogènes à des cultures comme la laitue, les épinards et le brocoli, selon l’étude sur les risques pour la sécurité alimentaire et les agents pathogènes des oiseaux.

Dans cette étude, les chercheurs ont compilé plus de 11 000 tests bactériens sur les excréments d’oiseaux sauvages et ont découvert que Campylobacter était détecté dans 8 % des échantillons. Mais les E. Coli et Salmonella pathogènes n’ont été trouvés que dans de très rares cas (moins de 0,5 %).

Pixabay

Pour en savoir plus, veuillez vous abonner à notre veille (à partir de 365€ HT).

Related Post