Biofilms et bactériophages

Dans une étude scientifique publiée le 20 novembre dernier, les auteurs ont testé des bactériophages sur des biofilms d’Escherichia coli producteurs de shigatoxines (STEC). Ils concluent qu’il vaut mieux prévenir la formation de biofilms dans une usine alimentaire que d’essayer d’éliminer un biofilm préformé et que la présence continue de bactériophages dans l’environnement du processus pourrait réduire le nombre de bactéries capables de former des biofilms et donc améliorer la sécurité des aliments.

https://www.futura-sciences.com/sante/definitions/medecine-colibacille-5138/

Pour en savoir plus, veuillez vous abonner à notre veille scientifique (à partir de 365€ HT/an).

Related Post