Aucune approche unique ne permet de contrôler efficacement le biofilm dans les installations de transformation des aliments

Les transformateurs et les fabricants d’aliments ont pour mission de fournir des aliments de qualité et sûrs aux consommateurs.

Le cheminement pour réussir dans cette mission, cependant, est différent pour chaque entreprise. Chaque ingrédient, processus de fabrication, installation et produit fini présente des défis uniques en matière de sécurité alimentaire et les bonnes pratiques de fabrication actuelles (BPF ou PRP) pour les relever.

Cependant, il existe un ennemi commun qui prospère dans la plupart des usines de fabrication de produits alimentaires. Le biofilm, une masse naturelle d’agents pathogènes protégés par une substance polymère extracellulaire (EPS), qui se fixe aux surfaces et résiste aux tentatives de désinfection.

Il est essentiel que les plans de sécurité des aliments empêchent les conditions qui favorisent l’établissement et la croissance du biofilm.

« Établissez et mettez en œuvre de bonnes BPF et des programmes de contrôle de la désinfection, envisagez une évaluation de la nettoyabilité de l’équipement (comprendre conception hygiénique) lors de l’analyse des risques et développez des programmes de nettoyage qui empêchent la formation de biofilms », a déclaré la porte-parole de la FDA.

KODAK Digital Still Camera

Source article de Chris Kogeron paru 15 novembre 2021 dans Food Safety News.

Related Post